Dossier: Le stress, comment le définir et le gérer. [Partie 2]

Comme vu sur l’article précédent, le stress peut être aussi positif que négatif. Le secret réside dans l’art de le maîtriser, le canaliser et bien sûr le gérer. La question qui se pose est : Comment y parvenir ?

Une question d’optimisme.

Avant toute chose, gardez à l’esprit que : L’optimisme est le secret de toute réussite mais aussi de toute énergie positive. Cette règle s’applique aussi à la gestion de stress, peu importe la nature et cause du stress, restez optimiste et positif ! Cela a tout d’abords pour objectif de garder une vision claire de la situation mais aussi de canaliser l’énergie du stress sur une base positivement solide.

Reculer pour mieux avancer.

L’un des effets du stress est de vous pousser à vouloir agir plus vite et d’essayer de régler la situation plus rapidement. Or, pour pouvoir gérer votre stress et surtout réussir à bien agir face au cas présent, vous devez IMPÉRATIVEMENT prendre du recul. En d’autres termes, observez et analysez la situation avant de faire quoi que ce soit.

Le but de cette partie est de surtout voir si déjà le cas échéant « mérite » votre stress et de vous permettre de voir quelles sont vos options.

Gardez l’équilibre.

Le stress, en général, s’étale sur une certaine période. Pendant cette dite période, il faut apprendre (voir s’efforcer) à garder un équilibre, que ce soit de point de vue biologique (nourrissez-vous, dormez correctement (et si le stress vous en empêche, pratiquez du sport et dépensez-vous)) ou de point de vue psychologique (socialisez, échangez vos émotions avec vos proches, pratiques un passe-temps…). Votre corps, bien que déstabilisé par le stress, doit avoir un maximum de force et d’énergie pour éviter un burn out rapide et surtout vous permettre de mieux gérer la situation.

Ne succombez pas aux facilités.

L’abandon vous semblera simple, laisser tomber, échouer vous semblent plus envoûtants que d’aller jusqu’au bout. N’oubliez qu’il s’agit d’un sentiment normal face aux situations stressantes qu’il faut ignorer et remplacer par l’extase que vous aurez une fois votre objectif atteint.

Conclusion.

Il est vrai qu’il est plus simple de parler du stress en dehors du moment où on le ressent. Cependant, si vous maintenez à l’esprit ces règles d’or et que vous les pratiquiez de façon continue, le stress deviendra pour vous une motivation plutôt qu’autre chose.
Et je vous le rappelle, le stress est un sentiment tout à fait « naturel » dont il ne faut pas avoir peur et qu’il faut surtout comprendre et accepter.


Fatal error: Uncaught Exception: 12: REST API is deprecated for versions v2.1 and higher (12) thrown in /home/netbrica/public_html/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273